On ne nait pas critique, on le devient. Dans V. Perret et L. Taskin (dir.). Les temporalités de la recherche critique en management. Enjeux et alternatives (p.). Québec : Presses de l’Université Laval. 119–138

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *